Au cours des années 1970, la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques locomotives (SACM), fleuron de l’industrie française à Mulhouse, connaît une crise majeure : l’usine ferme les portes de son industrie textile et licencie tout le personnel affecté à cette production. 

Site de la SACM à Mulhouse vers 1900

Le choc est violent : la SACM était un acteur important de la vie culturelle et économique de la ville. Née à Mulhouse en 1872, elle comptait encore 5 000 salariés dans les années 70 et s’étendait sur 40 hectares ; en 1985, suite à la restructuration, l’entreprise n’emploie plus qu’un millier de personnes.

L’émotion suscitée par cette fermeture entraîne une forte solidarité envers les salariés licenciés en masse : la Ville de Mulhouse, des structures telles l’ANPE, les ASSEDIC, le GIFOP, l’IRFA, Retravailler Alsace, l’AFPA et le Centre de Réadaptation apportent compétences et outils pour leur venir en aide. La Ville de Mulhouse, impliquée au premier plan, met à disposition, Place de la Paix, un local où se tiennent quotidiennement des permanences dédiées à l’emploi.

Le 31 mai 1988, une structure associative qui prend le nom de Centre d’Insertion, d’Aide à la Recherche d’Emploi de Mulhouse (CIAREM) est crée, avec pour but de poursuivre ces permanences.

Très vite, des partenaires sollicitent et subventionnent l’association : l’ANPE et l’ASSEDIC pour les mesures d’accompagnement individuel et collectif, en particulier des publics les plus en difficultés au regard de l’accès à l’emploi ; la DASS pour l’appui social individualisé ; l’AGEFIPH pour les personnes en sutiation de handicap.

En janvier 1992, le Ciarem compte déjà 14 salariés et s’installe dans de nouveaux locaux, rue Buhler.

En juin 2000, face à la montée importante des bénéficiaires du RMI à Mulhouse et à la demande du Conseil Général du Haut-Rhin, le Ciarem crée un service social dédié à l’accompagnement de ce public, en appui aux centres médico-sociaux de l’administration départementale.

Les activités du Ciarem s’élargissent par la suite autour de mesures nouvelles qui lui sont confiées par ses différents financeurs, auxquels s’ajoutent le Ministère de la Justice, la Préfecture du Haut-Rhin et Pôle Emploi.

En 2020, l’association est situé dans la Maison du Bâtiment, au 12, allée Nathan-Katz. Composée d’un service emploi et d’un service social, elle compte 32 salariés, 2 chefs de service et une directrice.

Au cours de son histoire, le Ciarem a vu se succéder 4 présidents, 3 directeurs et une centaine de salariés. Tous poursuivent son action et contribuent à en faire ce qu’il est aujourd’hui : une pièce centrale du paysage social mulhousien ; un acteur majeur du renouveau de la Ville et du Département.

toute l’équipe du ciarem