Le Conseil Relais Entreprise est une aide au recrutement destinée aux employeurs. C’est un service gratuit proposé aux entreprises pour faciliter l’embauche de bénéficiaires du rSa demandeurs d’emploi.

Le Conseiller Relais Entreprise propose aux entreprises une aide au recrutement de trois façons :

  • Il prospecte et présente, parmi les personnes accompagnées au Ciarem, des profils susceptibles de convenir aux besoins de l’entreprise ;
  • Il met en place une aide à l’embauche : le PAC Employeur pour le secteur marchand ; le Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi pour le secteur non-marchand ;
  • Il accompagne le salarié et l’entreprise dans les 6 premiers mois de l’embauche en restant disponible pour tout appui technique ou administratif et en participant, le  cas échéant, à des réunions tripartites avec l’employeur et le salarié.

La Prime et Accompagnement Employeur (PAC Employeur) est une mesure incitative à l’emploi destinée aux demandeurs d’emploi bénéficiaires du rSa qui embauchés par les entreprises du secteur marchand. 

Sont éligibles : 

  • Les Entreprises du secteur marchand affiliées au régime d’assurance chômage ;
  • À jour dans les cotisations sociales,
  • N’ayant pas licencié dans les 6 derniers mois sur des postes analogues.

 Cette aide est versée de façon mensuelle, en fonction du type de contrat et au prorata de sa durée hebdomadaire. Sont concernés

  • Les CDD de 6 mois minimum ou CDI,
  • Les contrats de 24 à 35 heures de travail hebdomadaires.

Le Contrat d’Accompagnement à l’Emploi (CAE) est un contrat de travail pour des demandeurs d’emploi- bénéficiaires du rSa embauchés dans le secteur non marchand.

Il s’agit d’un CDD de 6 mois à raison de 21 heures hebdomadaires, renouvelable dans la limite de 24 mois. 

Le CAE est aidé financièrement par la Collectivité européenne d’Alsace par la prise en charge de 80% du SMIC brut et versé de façon mensuelle.

  • Temps de travail hebdomadaire : 21 heures 
  • Rémunération brute mensuelle (base SMIC) :  933 €
  • Montant de l’aide 746 €
  • Reste à charge mensuel pour l’employeur : 298 €